Echos de l'édition 2008 Un Fol Week End

Festival Vivaldi

Montfort Sur Meu au Pays de Brocéliande

Quelques échos du Festival... et les chiffres
A
manda Favier accompagnée par le Quatuor Alma a donné une version des Quatre Saisons époustouflante lors du concert d'ouverture du Festival.
Amanda Favier
U
n concert original avec la Maîtrise de Bretagne : outre le Magnificat dans sa version première à 4 voix égales, les festivaliers ont pu entendre des motets de compositeurs contemporains de Vivaldi, dont Zipoli, ce jésuite qui était parti en Amazonie pour évangéliser les Indiens Guaranis dont certains, en bons élèves, ont eux-mêmes composé des oeuvres religieuses que l'on a pu découvrir.
Maîtrise
L
'Ensemble Europa Barocca gagne à être connu : ses interprétations du concerto La Notte ou de la Sonate La Follia ont été excellentes. La chanteuse Jayanti Bertin a su être convaincante dans la Cantate Cessate, omai cessate.
Europa Barocca
L
es Choeurs et l'Orchestre sous la direction d'Alain Fromy ont serré au plus près les textes sacrés dans le Credo et le Magnificat, exprimant la souffrance avec le Christ crucifié (Crucifixus), la joie des petits qui supplantent les puissants (Deposuit potentes), ou encore cette miséricorde infinie de Dieu qui n'a pas de fin (Et misericordia).
Magnificat
L
es Symphonies Royales portent bien leur nom : ce fut un véritable feu d'artifice où les trompettes, Alain Fontès et Stéphane Vaillant, et l'organiste, Georges Bessonnet, rivalisèrent de virtuosité dans les différents concertos de Vivaldi, Marcello et Manfredini. Un concert inoubliable.
Symphonies Royales
E
n concert de clôture l'Atelier de chant choral donna un très beau Gloria qui fut longuement applaudi. "C'est une musique extraordinaire" reconnait le chef "mais il faut souligner la performance des choristes qui n'ont eu que quelques samedis pour monter une telle oeuvre".
L
'édition 2008 fut un succès à tous niveaux : qualité des prestations (que ce soit les professionnels ou les amateurs), une programmation suffisamment diversifiée, un public nombreux et enthousiaste... Nous avons dépassés nos objectifs : presque 700 entrées payantes (plus du double que l'an dernier).

L'enquête réalisée auprès des festivaliers (430 réponses) révèle que 60 % sont des femmes, 80 % ont 45 ans et plus et qu'ils ont eu connaissance du Festival par relation (50 %) et par le journal Ouest-France (30 %). Un quart des personnes qui ont répondu avait visité le site internet. Quant à l'origine géographique des festivaliers, 84 % venaient d'Ille et Vilaine (dont 30 % de Rennes). Les 16% restants résident dans les Côtes d'Armor, le Finistère, le Morbihan, la Loire-Atlantique, la Mayenne, la Meurthe-et-Moselle, le Nord, Bruxelles, la Charente-Maritime, la Vienne, la Savoie, Paris, l'Essone et les Hauts-de-Seine.
Gloria